14à18

   Casque de troupe du 132 ème régiment d’infanterie Prussienne modèle 1867.

 

 

Voici un casque à pointe (Pickelhaube en Allemand) de troupe du 132 ème régiment d’infanterie Prussienne en cuir bouilli que j’affectionne particulièrement car sa conception est plus proche des coiffures des guerres Napoléoniennes que de celles de la première guerre mondiale.

Il a pourtant été trouvé sur le terrain en 1914.

C’est un modèle 1867 modifié 1871.

Le premier modèle fut introduit par ordre du roi Frédéric-Guillaume IV de Prusse en 1842 en remplacement de l'ancien shako.

Il aurait eu l’idée du casque à pointe en observant un bas-relief Romain montrant un prisonnier Germain ainsi coiffé. Peut-être aussi en voyant un casque Russe qui comportait à l'époque une tige surmontée s'une flamme stylisée. 

La pointe est munie d’orifices d’aération et sert aussi à dévoyer les éventuels coups de sabre.

Le jonc arrière ne possède pas, sur ce modèle, d’orifice supplémentaire d’aération.

Son cuir est très épais, son poids est 555 grammes alors qu’un casque modèle 1895 pèse environ dans les 300 grammes.

Il se portait très haut sur la tête.

La cocarde de l’état noire et blanche (Landskokarde) est portée sur le tourillon droit, elle passera à gauche lors de la réunification de l’Allemagne et la cocarde noire blanche et rouge du 2ème Reich (Reichskocarde) prendra sa place à droite.


L’aigle héraldique Prussien avec le monogramme FR (Fredericus Rex) et sa banderole proclamant : "Mit Gott für Koenig und vaterland" (avec dieu pour le Roi et la Patrie)" est beaucoup plus grand que celui du modèle 1895.

La plaque est tenue par 2 petits écrous que je n’ai jamais osé démonter.

La jugulaire Ã  écailles plates a perdu son attache de gauche.

Marquages : J.R. 132. 1881  FB 1881 9C1 gravé au fer à l’intérieur de la nuquière.

Etiquette en tissus avec les inscriptions : Musfetier Komp.   9. Comp. Inft Nr 132

Il y a aussi l’étiquette du fabricant : KÜGEN RHES à STUTTGART

 

 

   Casque de troupe du 97 ème régiment d’infanterie Prussienne modèle 1895.

J'ai acquis ce casque auprès d'un marchand qui l'a récupéré lui-même chez un particulier.

Il y a le tampon du fabricant HANS ROMER NEU-ULM 1912B.A. XV 1912 et la taille 56 à l'intérieur de la bombe.

Au niveau de la nuquière on trouve le marquage régimentaire : I.R. 97. 2B.

Remarquez les traces de coulures sur la visière.

 Casque de troupe d’infanterie Bavaroise en feutre (filzhelm).

Déniché sur le stand d'une brocante de village, il est très bien conservé. Aucun marquage n'est présent hormis une étiquette rouge indiquant la taille (54). La jugulaire de récupération est datée 88 (elle est faite Ã  l'origine pour un casque 71 modifié 95 de la réserve Bavaroise)

La plaque frontale comporte l'emblème héraldique Bavarois : Deux lions enserrant le blason de la Bavière et surmontant le bandeau "In Treue fest" soit "Ferme en fidélité".

Casque de troupe d'infanterie Bavaroise modèle 1915.

Trouvé avec le précédent et aussi bien conservé. Ses garnitures sont en fer peint en gris et sa pointe est dévissable, ceci pour des raisons évidentes de visibilité (le tireur Français n'avait qu'à viser sous la pointe dépassant de la tranchée). Il est tamponné du fabricant avec la date 1916 au centre. Un autre tampon à l'intérieur de la bombe indique la taille (56). Le casque n'est pas régimenté comme c'est souvent le cas pour les modèles 15.

Casque de troupe d'infanterie Oldenbourgeois modèle 1895.

C'est chez un brocanteur que j'ai récupéré ce rare casque du 91 régiment Oldenbourg. Sur l'aigle (sans banderolle, donc bien pour réserviste) sont fixées les armoiries du grand Duché d'Oldenbourg ainsi qu'une croix de réserviste comportant la devise : "Mit Gott furft und Waterland" (avec Dieu pour le Prince et la Patrie). La devise devrait être "Mit Köenig und Vaterland(avec Dieu pour le Roi et la Patrie).

Il est daté 1903 et le nom du soldat est écrit à l'encre sur la visière et sur la nuquière : Fushs

La cocarde du grand duché d'Oldenbourg est manquante.

Casque d'acier Allemand modèle 1916.

Casque d'acier (Sthalhem) peint en feldgrau avec une belle patine acquis suite à un échange.

La jugulaire est du modèle 1891.

Marquage frappé à froid coté toutillon gauche : ET 64 - Fabricant : Eisenhuttenwerke - Ville : Thale,

Taille :64

Casque Adrian d'artillerie coloniale modèle 1915.

Déniché chez un particulier, ce casque de couleur "moutarde" possède son insigne frontal de l'artillerie dont la couleur a été maintenue dans sa livrée gris-bleu (grenade enflammée brochant sur 2 canons en sautoir).

La coiffe est du 2ème modèle.

Casques Adrian d'artillerie modèle 1915.

Mon premier casque acquis à 18 ans dans une brocante des Alpes. Coiffe du 2ème modèle.

Proviens du Var.Le nom du propriétaire est gravé sur la visière : LECLERCQ. Coiffe du 1er modèle.

Casque Adrian du service de santé modèle 1915.

Casque Adrian d'infanterie coloniale modèle 1915

Casque Adrian infanterie mdle 1915

Casque Adrian de chasseur mdle 1915

Schako de chasseur à cheval

Képi "foulard" de Lieutenant Colonel

Képi "foulard" de Capitaine

Casque de troupe d'infanterie Wurtembergeoise modèle 1895.

Képi de sous-officier d'infanterie Française.

Casque mdle 1919 de l'artilerie spéciale

Casque ayant appartenu au soldat SIMON.

Casque de troupe d’infanterie Bavaroise en feutre (filzhelm).

Marquage: nom du fabricant A.SCINMEYER (2 tampons rouges int.coiffe cuir)

Initiales du propriétaire MF à l’encre bleue (int. nuquière)

Origine : subtilisé en 1915 dans la ferme-chateau de BURLET, village REVE, Province du HAINAUT, BELGIQUE (région WALLONNE).

Casque de troupe d'infanterie Bavaroise modèle 1915.

Service facile et gratuit

Créer un site web

Celui-là est de même provenance que le feutre précédent.

Marquage: daté 1915 sous le nom du fabricant (tampon int. bombe)

Taille : 56 (tampon int. bombe)

Nom du propriétaire E. Lehon à l’encre bleue (ext. coiffe)

Casque de troupe d’artillerie Saxonne modèle 1915.

Ce casque en superbe état (il a été conservé dans une armoire à linge) possède ses cocardes spécifiques non dentelées avec encoche en V.

La jugulaire est absente.

Casque de troupe d’infanterie Prussienne en tôle peint feldgrau.

Casque en tôle dit "erzatz" qui a conservé les particularités des casques en cuir avec la forme générale et les faux rivets sur l'embase de la pointe.

La jugulaire est rivetée un point.

La fixation de l'aigle se fait en un point central.

La coiffe possède son bouton-pression règlementaire.

Taille: 55

Fabricant: Von der Heyden - Berlin

Casque de troupe d’infanterie de la Garde Prussienne.

Sur le couvre nuque se trouve le tampon rectangulaire du service d'habillement de la Garde.

KB: Kraft fahr Bataillon

A: Amt (magasin)

G: Garde

Il y a 11 régiments de la garde :

*5  GRzF - Garde Réserve régiment ou Garde Régiment Zu Fuss. (à pied)

*5  GGR - Garde Grenadier Régiment.

*1  GFR - Garde Fusilier Régiment. 

Taille: 54 1/2

Casque de dragon Prussien modèle 1842 (le premier casque à pointe Allemand)

Casque de Dragon Prussien (DR 2 ?) avec sa plaque de réserviste à la couronne ajourée (modèle officier) différenciant le sous-officier supérieur d'un simple gradé. La coiffe est en version officier ou sous-officier portepee. La jugulaire est à écailles bombées et la cocarde Prussienne en cuir de 57 mm de diamètre comporte un cerclage argent rayé.

Le marquage III veut sans doute dire: "garnitur 3"

La bombe n'a pas subit les différentes réductions successives de hauteur des modèles 57, 60, 67.